Je ne suis pas de celles qui sont nostalgiques de leur 20 ans. Et même si j'en ai le double, je suis plutôt mieux dans mes boots (Ba&Sh de préférence) aujourd'hui que lorsque je commençais à sortir. 

Mais il faut bien reconnaître que les choses étaient plus simples avant... Les femmes ne se posaient pas autant de questions. Quand je sortais à 20 ans, j'allais en boîte, on se faisait quelques sourires, on fumait une clope (oui ça maintenant c'est impossible hein déjà ça limite) on se roulait une pelle et hop on considérait qu'on était ensemble. 

Alors que maintenant déjà si on arrive à se rencontrer, qu'on finit par s'embrasser on se pose mille questions.... Est-on ensemble parce qu'on s'est embrassé? parce qu'on a passé la nuit ensemble? parce qu'on a couché ensemble??? 

Tiens parlons de sexe.... Doit on coucher le premier soir??? Va-t-on passé pour une meuf facile???? Non attendez ça on se le demandait déjà à 20ans sauf qu'à 20 ans on se foutait des conséquences. On était juste persuadée qu'il n'y avait aucune conséquence. 

Les sites de rencontres n'ont rien inventé, ils ont juste modernisé les petites annonces que nos mères ou grand-méres passaient dans un journal pour rencontrer quelqu'un. Le nombre de caractéres étaient déjà limités, tout comme le choix. 

On est juste dans la version 2.0 de la rencontre. Tout va plus vite, la façon dont on se rencontre, la durée des échanges, le laps de temps avant le premier verre ou le premier café et la vitesse à laquelle on se fait larguer. 

On est un peu dans l'ère de l'obsolescence programmée même dans les relations de couples. Vite consommé et vite jeté... Parce que le pièges avec toutes ces applis c'est de perpétuellement se dire que derrière le profil suivant se cache peut être la vraie rencontre. Du coup on enchaine les matchs ou les charmes, les discussions, les rencontres et on s'y perd. Il y a quasiment une obligation de rendement. IL faut être belle, performante, séduisante, ouverte mais pas trop, en demande mais pas trop, occupée mais quand même disponible bref tout et son contraire........