Capucine 2.0

23 mai 2017

Quand la connasse s'amourache

Si vous lisez mes péripéties sentimentales vous savez qu'il m'arrive parfois de tomber amoureuse. 
Et oui la connasse a parfois un petit coeur qui bat.... 

Alors oui moi, mon coeur de pierre, ma méchanceté et mon égoïsme, il nous arrive de tomber amoureux. Et c'est là que tout se complique parce que bien sûr la connasse a tendance à tomber amoureuse du pire connard qui va la faire bien souffrir. 

Sauf que le connard ne se dévoile pas, non il a même tendance à se montrer sous son meilleur jour. Ou en tout cas le jour qui va vous faire succomber. Le pire n'étant pas que c'est un connard, non. Le pire c'est que ses mots visent juste et touchent mes maux.

Je m'amourache facilement mais je tombe peu amoureuse. A l'usage j'ai appris à différencier les deux.

Il y a peu j'ai rencontré MON connard, celui qui allait me faire chavirer, celui qui saurait me parler physiquement et moralement. Je voulais du brulant je n'allais pas être déçue.... Pour être franche avec vous j'ai encore du mal à tirer un trai dessus. Pourtant lui même me dit qu'il n'est pas pour moi, que quoique j'en pense je suis quelqu'un de bien, que je mérite le meilleur c'est à dire pas lui. Mais le probléme c'est que c'est lui que je veux.... Atiya ne me tape pas hein.....

Je suis faible, il a beau partir et revenir inlassablement je ne sais pas lui dire non. Je suis une vraie maso, une vraie névrosée. J'ai toujours cette sensation que plus j'ai mal, plus mon amour est fort. A tort ou à raison aucun idée. Mais plus je souffre plus je me sens vivante.  

Les mecs gentils c'est pas pour moi, je m'ennuie quand on est trop gentil. Remarquez je n'ai tellement pas l'habitude. Un jour je changerais peut être de mode de fonctionnement. 

Revenons à MON connard (en priant pour qu ejamais il n'arrive jusqu'ici il serait capable de se reconnaître). 

Je ne vais pas dire que j'ai l'habitude de me faire draguer mais disons que la drague classique du "tes yeux sont magnifiques et je ne parle même pas de ta bouche" je commence à avoir ma dose. Ne croyez pas que je sois blasée c'est juste que je sais que j'ai de beaux yeux et une bouche qui invite les mecs à imaginer ce qu'ils pourraient faire avec. 

Mon connard, lui, n'est pas tombé dans ce cliché... Non dès les premières secondes j'ai craqué, il a su trouver les mots ce dimanche soir... Pour lutter contre le blues du dimanche soir justement. Et le temps s'est arrêté pendant 2heures. Tellement de similitudes dans nos vies, nos histoires familiales... 

J'étais conquise.... S'en est suivi des jours de discussions, de sms.... De détails mais qui faisaient toute la différence. 

Jusqu'à cette soirée où sur un coup de tête je suis partie chez lui au milieu de la nuit alors que j'étais déjà à une soirée. On ne s'était jamais vu à part en photo.... Est ce qu'on allait autant se plaire en vrai? Est ce que le feeling allait passer?? 

Vous savez déjà que oui parce qu esi ça n'était pas le cas, on se serait pas revu.. Et en effet le match total, il est prévenant, m'embrasse divinement bien (ma théorie fonctionne toujours), et sexuellement c'est whaouuuuuuu. 

Bon ben je suis mal barrée, je sens déjà mon coeur remuer. Je me raisonne, je ne veux pas tomber amoureuse... Je sors de l'histoire V qui m'a abimée... Mais que voulez vous je ne contrôle pas mon coeur l'enfoiré.. 

Les jours passent, les messages reprennent, un petit nom s'installe de ceux que seules mes amies très proches utilisent. Et lui spontanément me le dit. Bon ben là je suis clairement foutue. 

Et voilà qu'il entaille une première fois mon coeur.... Je suis belle, intelligente, douce, sensible, cultivée, attendrissante, attachante (et au lit c'est whaou pour lui aussi) .... Oui mais pas suffisament pour envisager une histoire. Première claque. Je sais j'aurai du fuir mais je n'y arrive pas. Je suis mordue.. Il a beau me faire mal, je suis accro. 

Mais soit... Il ne veut pas continuer alors arrêtons. Ma vie reprends son cours. 

Ca aurait pu s'arrêter là... Ca aurait du... Mais il est revenu. Et moi j'ai replongé, comme une alcoolique ou une droguée j'avais besoin de ma dose. Et ma came c'est lui...... Même encore aujourd'hui ma came c'est lui.

Mais il est tellement sombre, tellement sur que ça ne marchera pas. Les allers retours dans ma vie ont repris, les messages aussi. Et à chaque départ, c'est un nouveau morceau de mon coeur qui tombe.

Mon tatouage aujourd'hui prend tout son sens..... Il n'est pas seulement en origami, il est fait de tous les petits morceaux de mon coeur, ceux que j'ai perdu avec lui.... 

Parce qu'il lit en moi comme dans un vrai livre, parce qu'il connait mieux que moi mes failles. Parce que mon coeur ne vibre vraiment que lorsqu'il est dans ma vie...... 

Un jour peut être je grandirais suffisament pour ne plus me faire de mal, et je rencontrerais celui qui saura m'apaiser. Je regrette juste que ses failles à lui l'empêche de voir ce qui pourrait être entre nous... 

Je n'attends pas de commentaires me disant qu'il est horrible ou ce genre de choses... On est juste mon connard et moi deux âmes abimées qui se sont trouvées. Moi je voulais y croire de toutes mes forces mais pas lui..... 

Posté par Capucine_2_O à 19:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]


22 mai 2017

Match moi si tu peux

Hier j'étais à la plage c'est le gros avantage de vivre au bord de la mer et dieu que ça fait du bien de se prélasser au soleil. 

Bref donc j'étais au soleil et là je vois un mec (avec sa meuf détail qui a son importance ou en tout cas celle qui a l'air d'être sa meuf), sauf qu'à bien y regarder il me semble que le dit mec ben je l'ai déjà vu quelque part. Alors je réfléchis, oui je  vous rappelle que je suis une femme donc même à la plage je suis capable de réfléchir. Donc je disais je réfléchis et je me dis que le visage ne m'est pas inconnu. Bon déjà c'est sur que je n'ai pas couché avec lui je m'en souviendrais. Sa meuf elle par contre ne me dit rien du tout. Et là le déclic!!!!! Forcément c'est sur tinder que je l'ai déjà vu.... 

Ni une ni deux je prends mon portable et je textote cette découverte fabuleuse à la féeniasse. 

Imaginez si on pouvez matcher directement comme ça en live?? J'explique on croise un mec qui nous plait et comme au supermarché on pourrait le scanner et savoir s'il est célibataire, ses antécédents, ses ex, bref toutes ses casseroles..... Bon ok certains seraient débordés d'information mais avouez que ça serait quand même hyper pratique. Un peu comme un code barre ambulant. Parce que parfois on croise des mecs plutôt canons mais voilà il est pas toujours évident d'aborder comme ça cash dans la rue un mec. Au mieux il est séduit par l'audace au pire il est totalement refroidi et prend la fille pour une grosse chaudasse, ce qui n'est bien entendu pas le cas et pas l'objectif non plus. 

On pourrait ainsi draguer en toute discretion et éviter peut être pas mal de déconvenue..... 

Posté par Capucine_2_O à 19:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 mai 2017

La théorie du complot

Après la (douteuse peut être) théorie du baiser, je me suis franchement dit que j'étais victime d'un complot.... 

Que je m'explique.... Quand j'ai quitté l'Ex je n'étais que joie et exubérance, forcément je retrouvais enfin une vraie liberté... Sauf que ce que je ne savais pas c'est que j'allais tomber dans une catégorie pire que la friendzone quand tu dragues un mec à fond perdu........ Celle de la célibataire... 

Oui être célibataire à presque 40 ans c'est un (vrai) choix... J'aurai, comme je l'ai déjà dit, pu choisir la facilité et rester avec lui juste pour un peu moins galérer niveau fric encore que le ratio bénéfice/perte n'était pas suffisament interessant... J'aurai pu rester pour un certain confort sexuel aussi, après tout au bout de tant de temps (humm la rime pourrie) il savait comment me faire jouir (rappelez vous on est entre nous et à priori adulte autant dire les choses comme elles sont). J'aurai pu rester car je sortais quand je voulais mais bon là aussi le bénéfice est moindre puisque je devais quand même beaucoup me justifier. 

 

J'ai donc choisi l'option rupture non conventionnelle avec perte et fracas.........Car oui moi j'aime vivre dangereusement il n'y a qu'à voir mes histoires de coeur/cul.  Et si je vous dis qu'encore aujourd'hui dans la partie adverse la page n'est toujours pas tournée pas sûre que vous me croyiez... 

Bref me voilà célibataire......... Et force est de constater que systématiquement mes histoires depuis l'Ex foirent..... Alors j'en viens à croire que j'ai été maraboutée... Ou bien je choisis consciencieusement les mecs pour que ça foire...... Attention psychanalyse de comptoir nous voilà..... 

Ou bien théorie encore plus farfelue que celle du baiser mon Ex fait en sorte que tous les mecs qui m'approchent prennent peur et partent en courant.... 

Dois je me tourner vers le professeur Mba pour qu'il me désenvoute???? Investir  dans un poulet à sacrifier???? Bref que dois je faire???? 

Parce qu'à bien y regarder, il n'y a pas que moi qui souffre de ce complot.... Posons nlous un instant, célibaitaire, quasi 40 ans, 2 enfants dont un ado relativement chiant.... C'est pire que quand tu te retrouves au chomage à 45 ans et que le marché du travail te regarde comme un dinosaure... 

La célibataire c'est celle qui tient la chandelle quand toutes ses potes sont maquées, celle qui est restée tellement longtemps avec le même mec qu'elle est un peu larguée dans ce monde de brut et qu'elle se transforme vite en consommatrice acharnée ou en ermitte. La célibataire c'est celle que justement toutes ses copines vont tenter de vite recaser. Parce que la celibataire de 40 ans elle a furieusement envie de plaire, de séduire, se plaire à elle même d'abord et aux mecs ensuite. 

Là tu as 2 ou 3 catégories de mecs qui s'intéressent à toi..... Tu as le jeune homme de 20 ans de moins que toi ou autrement appelé manu, qui n'a visiblement pas réglé son oedipe ou qui fantasme grave sur la femme épanouie que tu es (la faute à tous les magazines qui te serinent que 4à ans c'est l'âge de la maturité sexuelle pour la femme, qu'elle a enfin trouvé ce qui lui fait du bien, bref qu'elle est à l'aise dans son vagin......). Mais je n'ai pas pour ambition de faire du Macron, quoique parait-il qu'il ne faut jamais dire jamais.

Tu as le mec de ton âge, sans enfant, sans ex..... Là tu te dis qu'il doit y avoir un loup .... (sans enfant j'en ai rencontré 2/3 et concrétement il n'y avait pas de loup, il y en a même un il m'aurait je veux un bébé j'aurai dit oui de suite oui je sais je suis folle non je ne vous ai pas parlé de lui....... parce qu'il a tendance à faire des allers retours dans ma vie)

Tu as aussi le mec en transit.... genre monsieur bisounours entre deux meufs, entre deux situations.......

Moi j'ai pas envie de devoir me faire un cv sentimental et je crois qu'à trop chercher ben je ne trouve pas ou alors les fin de séries (oui je sai sc'est vache de dire ça) ..... J'aimerais bien que ce complot cesse... Que je vais devoir prendre les choses en main (n'ayez pas d'idées tordues les meufs......)

Je vais donc commencer par déménager parce que vivre à 200m de l'Ex hummm comment dire ça commence à me souler grave..... Peut être aussi l'inscrire sur un site de rencontre???? Si vous avez des consiels je suis preneuse.......

Bref moi j'ai envie de pouvoir porter toutes les casquettes, mama, femme, avec une vie privée et sociale, un taf.... Bref je veux juste vivre. Tiens ça me rappelle un conseil donné il y a quelques jours par une certaine miss brunett.....

Et peut être que demain je vous raconterais comment j'étais quand je m'appelais brigitte.....  

 

Unknown

 

 

Posté par Capucine_2_O à 10:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2017

La théorie du baiser

Je vous ai déjà parlé de ma thèorie du baiser. 

Quand un garçon m'embrasse je sais presque à coup sûr si la suite (entendez par là le sexe, on est entre nous on va pas jouer les vierges effarouchées hein) va me plaire ou pas. 

Donc je dois bien reconnaître que le baiser, plus que le premier rendez vous presque est crucial et que je l'attends comme le messie quand je rencontre un mec. 

Si le baiser me fait des papillons dans le ventre (et pas que dans le ventre je dois bien le dire) alors j'ai plutôt envie de passer à la suite. En général c'est très bon signe. Un des mecs que j'ai rencontré dernièrement n'était pas forcément mon genre MAIS il était drôle, j'avais passé une très bonne soirée (même sans boire de mojito). Et quand il m'a embrassé et bien les papillons étaient là.... 

Et je dois avouer que la suite était à la hauteur des baisers. Ma théorie se vérifiait une fois de plus. `Sauf que voilà la théorie a sa faille, ou plutôt son revers. 

Je vous explique..... Il arrive que parfois, le mec qui validait le baiser ne le valide plus à un moment donné. Et c'est ce qui s'est passé récemment. Jusque là à chaque fois qu'on se voyait, le baiser et la baise c'était très bien. Mais est arrivé un soir où le baiser ne m'a fait aucun effet. Bon j'exagére un peu quand même... Le baiser m'a plu mais pas ce que j'avais l'habitude de ressentir. Et là ben j'ai pris peur. 

De deux choses l'une.... Soit ma théorie ne fonctionnait plus (mais ça, ça n'était pas possible vu qu'elle fonctionnait encore quelques jours avant, soit tout simplement le mec avait arrêté de me faire de l'effet. 

Là c'est le drame absolu... Que faire.... Partir? Comment expliquer à un mec que je vois depuis un petit moment  et avec qui jusque là tout roule que finalement j'ai changé d'avis... Et pourquoi?? Parce que j'ai une théorie (vu de l'extérieur assez farfelue je vous l'accorde) sur l'impact d'un baiser sur mon cerveau. Non concrétement ça n'est pas possible.

Donc comme je suis une connasse bien élevée, je suis restée...... Bon la suite s'est bien passée.... J'ai compté jusqu'à 3 ce soir là.... (Comprenez si vous pouvez...). 

Maintenant je n'ai que trois options.... J'arrête de le voir en me basant sur cette "théorie", je continue à le voir parce que malgrè tout c'est plutôt pas mal avec lui, je rencontre un autre mec pour vérifier ma fumeuse théorie.... 

Alors fidèles lectrices................  Je fais quoi???? 

Posté par Capucine_2_O à 21:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

15 mai 2017

Monsieur Bisounours ou les 4 accords toltéques

Bon je ne vais pas vous retracer le principe du match sur tinder maintenant vous commencez à savoir comment ça se passe. 

Donc après les errances nommées aie aie, voldemort et consorts je n'étais toujours pas vaccinée de ce merveilleux moyen d erencontre moderne. J'avoue même une certaine addiction à la chose, un peu comme je flanerais dans les rayons d'un grand magasin, ben là c'est pareil je peux me payer le luxe de matcher et de sélectionner avec qui je souhaites discuter ou pas. 

Bref quand je suis avec un mec, en régle générale je ne match pas d'autres mecs. Je suis comme ça moi, connasse ascendant fleur bleue. J'y crois presque à chaque fois. Même si à chaque fois ou presque ça foire. La preuve je suis encore là à vous raconter mes péripéties... (Demain je vous parlerais peut être de la princesse au petit pois). 

Donc je disais quand je suis avec un mec je ne like pas d'autres profils question de principe (j'aurai du mal à reprocher à un mec de liker d'autres meufs quand il est avec moi si moi même je le fais). Sauf que là en l'occurence j'étais déjà avec un mec (oui histoire libre tout ça tout ça, je vous raconterais peut être un jour). Et lors d'une soirée où il y avait une amie à lui, j'expliquais le principe de Tinder (et moi j'ai découvert adopt un mec par la même occasion... D'ailleurs je devrais peut être me créer un profil). 

Et là le profil de monsieur bisounours apparait... Je ne vous ressort pas le couplet selon lequel il me plaisait hein je fais pas dans l'armée du salut. Comprenez bien qu'on ne like pas un mec qui ne nous plait pas.... 

Donc voilà mon bisounours... Mignon... Des tâches de rousseurs... Un vrai charme.... Ok on commence à discuter... On échange nos numéros... Et on passe IRL (In Real Life pour les non initiées). 

Ca matche bien comme d'habitude et il me propose qu'on prenne un verre ensemble. Je le prends au mot (je pense qu'il ne s'y attendait pas) et lui réponds "ok quand?"; Surpris mais joueur le bisounours me dit ce soir.... 

Rendez vous est pris pour 20h sur le port (là je réalise que presques toutes mes dates ont lieu au même endroit peut être devrais en changer pour que ça fonctionne). 

Il arrive, fidèle au photo (il n'y a d'ailleurs qu'à ça au final qu'il soit fidèle....). On commande deux mojitos (ben oui il avait du charme et il aimait les mojitos déjà pour moi ça partait bien). 

Petit état des lieux sentimental....... Il m'explique qu'il est séparé mais sous le même toit avec madame bisounours, que ça ne va plus trop, qu'il a déjà eu plusieurs histoires (je suis la troisième ou quatrième), en cours pour un divorce et un déménagement... Deux enfants... Bref jusque là tout va bien. 

A priori ça devrait coller tout ça.... Jusqu'à ce qu'il me parle des accords toltèques....... Là sincérement j'aurais du partir en courant. Bonpour vous la faire simple c'est un peu une philosophie de vie un peu particulière du genre quand les gens sont en colère ça n'est pas contre toi il ne faut donc pas le prendre pour toi. J'explique super mal, suis même à deux doigts de demander à monsieur bisounours de venir nous expliquer lui même ça serait tellement mieux. 

Toujours est il que je ne pars pas en courant, effet des 2 mojitos, de la douce soirée ou de son charme je ne sais pas.... Je reste.... Et même lorsqu'il se lève pou rm'embrasser je reste encore...... Faut dire qu'il embrasse bien le bisounours........ merde me dis je.... 

Mais je sais rester maître de moi même (même avec deux mojitos... Trois je garantis pas) et je refreine donc mon envie de lui sauter dessus au travers de la table. 

Donc soirée fort agréable qui se poursuit jusque tard... Bon fallait quand même je rentre. J'ai deux enfants moi (qui étaient seuls à la maison houuuuuuuu que c'est pas bien). 

Le lendemain, échange de sms...... Tout va bien, on s'appelle, on échange des photos, on rigole bref le bonheur à bisounoursland... Limiote j'envisageais de passer commande pour les dragées pour nos épousailles enfin dès qu'il serait divorcer. 

Décision est prise de se revoir (vite si possible car oui le bisounours est attachant et très affectueux... Point positivo-négatif dans l'histoire le bisounours a même de l'humour). On cale donc notre prochaine soirée en augmentant les difficultés avec diner + nuit together (je t'ai dit que j'étais bilingue). 

Là le bisounours malgré ses accords toltèques se révélent même gentleman puisque ne pouvant dormir chez moi ni chez lui pour cause de nains chez moi/ d'ex pas complétement ex femme chez lui, il réserve une chambre d'hôtel. Attention pas au formule 1 du coin, même si j'avoue qu'un we à Clermont ferrand au F1 près de la rocade me ferait mourir d'envie... Non non dans un très bel hôtel (un 4**** rien que ça....). Je connaissais un peu l'hôtel je suis sous le charme...) 

Là à nouveau rien à redire...... Rien qui n'aille, les gouts en commun, le diner, la chambre d'hôtel, et même la partie classée moins de 18 ans sous la couette. 

Mais alors pourquoi diable se retrouve-t-il dans mes aventures foireuses ce gentil bisounours???? 

Attendez ça arrive... On continue dans la "love story".... Il récupére sa nouvelle voiture, il m'envoie une vidéo... Il visite une maison pour emménager avec ses filles.... il m'envoie une vidéo.... 

Arrive le mercredi où je n'ai aucun des deux enfants, je lui propose donc de venir dormir chez moi (je n'avais quasiment jamais invité personne à passer la nuit chez moi c'est mon cocoon pas toujours bien rangé je preferais jusque là éviter mais lui j'avais envie). 

Tout va bien, il est ravi, plus que touché de l'invitation et bien sûr il accepte... Jusqu'au mercredi matin où il m'envoie un premier message me disant qu'il a oublié que le soir c'est l'anniversaire de sa fille (sérieux c'est possible ça d'oublier l'anniversaire de sa fille???? Non ok le smecs n'ont pas la même mémoire qu enous mais quand même faut pas pousser).... Bon ok pas grave.... Toute la journée on échange comme si de rien n'était, visionne mes storys .... Ha oui je vous avais pas dit ça, le bisounours me suivait sur ig.... 

Moi je passe ma journée tranquille et finalement je profite d'une soirée et d'une nuit seule. Et mon gentil portable mis sur vibreur me réveille le lendemain matin..............

Je vous livre le sms comme je l'ai reçu....... 

 "je suis encore amoureux de ma femme et j'ai envie de réessayer avec elle, je suis désolé" voilà voilà........ 

Me faire larguer par sms à presque 40 ans une grande premièere pour moi, mais encore plus quand le connard pardon bisounours me dit que lui aussi c'est une première. 

S'en suit une discussion juste hallucinant epou rmoi, où il m'explique que je n'y suis pour rien, que ça aurait pu être une belle histoire mais que voilà JE (c'est bien ma veine tiens) lui ai fait réaliser qu'il aimait toujours sa femme que "pour être honnête...ce qui nous a séparé avec ma femme ce n est pas un manque d'amour...mais mes tromperies (j'ai vraiment deconné)...ça fait des mois qu'on essayait et que ça ne fonctionnait pas parce qu'elle se sentait trahi...après quelques mois, je sens qu'elle me pardonne réellement et j ai pas envie de passer à côté de cette chance, tu comprends?." 

Alors non justement je ne comprends pas trop... Mais j'allais encore moins comprendre quand il m'a expliqué qu'il lui avait tout dit... Celles avant moi, et moi y compris, qu'il lui avait raconté tout ce qu'on avait fait et que c'était merveilleux car elle lui pardonnait. 

Et là très sincérement je me suis dit que de deux choses l'une.... Soit il avait vraiment une sainte à la maison et elle lui pardonnait vraiment ses trop  nombreuses infidélités (autant quand ils étaient encore ensemble puisqu'il a gentimment fauté qu elorsqu'ils étaient "séparés") et dans ce cas devant tant d'abnégation je ne peux que m'incliner, soit il est vraiment très naïf et attention au reour de baton.... Soit deux autres hypothèses.... Elle a eu un accés subit de jalousie en voyant son mec qui changeait de look (il me demandait conseil pour ses fringues et ses shoes) et ça lui a fortement déplu, soit il n'a trouvé que cette excuse pour me larguer..... 

Cette merveilleuse idylle a donc pris fin subitement............ Vous avez deviné c'est lui qui m'a dit (point positif ) que j'étais photogénique et que je ne faisais pas mon âge.......... C'est donc grâce ou à cause de lui aussi que sous le coup de l'émotion, de la tristesse et un peu de la vexation/colère qu ej'ai décidé de me remettre à écrire............

Depuis plus de nouvelle.. J'attends pourtant désespérement la photo du tee shirt porté "je suis un connard" qu'il a commandé mais je crois que je ne le verrais jamais............

 

Allez merci quand même Monsieur Bisounours..............

Posté par Capucine_2_O à 19:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


12 mai 2017

Le syndrome de la milf ou cougar town

Il y a une chose que j'ai découvert en même temps que le retour du célibat c'est que la tranche d'âge à laquelle tu plais est parfois inversement proportionnelle au tien d'âge. 

Si vous me suivez sur IG, vous savez que c'est à la suite d'un adoraaaaaaaaaable sms que j'ai décidé d'ouvrir ce blog et de vous livrer mes petits bouts de vie. 

Pour celles qui arrivent en chemin, pour vous résumer les choses et surtout ne pas vous spoiler le billet qui s'appelera Monsieur Bisounours, un gentil monsieur m'a dit que je ne faisais pas mon âge ce qui en soi effectivement est un compliment. 

Donc en me retrouvant sur le marché de la drague, j'ai remarqué que je ne plaisais pas qu'aux mecs de mon âge et pour cause puisque je ne le fais pas. Voir même que je plaisais à plus jeune (parfois trop jeune). Et c'est là que le concept de la milf entre en scène. 

Mais qu'est ce donc que la milf?????? C'est pour traduire littéralement la mère que j'aimerais baiser. Oui autant appeler un chat un chat. En général c'est les potes de ton fils à qui tu plais. Sur ce terrain je ne m'aventure pas. Mais par contre ça peut aussi être tes élèves à qui tu plais... Surtout quand le dit élève te demande de manière indirecte quel âge tu as et je vous livre ici sa technique "madame vous avez connu la guerre froide?" A ce moment précis surtout ne pas se vexer hein. L'élève veut juste savoir ton âge. Et une fois que tu lui as dit que tu as 40 ans cet été, ben là il te dit en rougissant que tu es passé du côté de...... Du côté de quoi mon petit...... 

Et je me suis rendue compte que le fantasme de la femme dite mûre (attention j'ai pas dit fanée hein) a encore de beaux jours devant lui.... 

Alors je suis peut être connasse mais pas encore cougar ou en tout cas pas avec une telle différence d'âge. J'aurai l'impression d'être incestueuse ou pédophile ou même les deux.. 

Et quand un autre te déclare presque sa flamme (pas plus tard qu'aujourd'hui hein, qu'il te prend sla main dans les escaliers, qu'il te fait le baise main...... ) ben tu ne sais plus trop ou te mettre. Ok c'est flatteur de se dire qu'on fait fantasmer cette jeunesse mais quand même j'ai du mal à imaginer que des ados puissent fantasmer sur une femme qui pourrait être leur mère... Ca fait du bien au moral quand tu te sens un peu moche l ematin mais concrétement ça s'arrête là... Le modèle macron très peu pour moi... Je n'ai pas vraiment l'âme d'une Miss Robinson façon initiatrice même si j'ai par le passé joué ce rôle (tiens ça sera l'occasion de vous raconter ça aussi....). Bref les rencontres avec de jeunes éphèbes ok mais au moins majeurs hein..... 

Et pour la blagounette je cherchais sur l'ami google une illustration pour cet article. J'ai donc entré comme mot dans le moteur de recherche cougar ou milf............ Je vous laisse faire la même recherche hein.... Non ne me dites pas merci ...... Donc je n'illustrerais pas ce petit billet. 

Allez sur ce micro billet on est vendredi soir et ce soir je sors.... 

Demain soir promis je vous raconte l'histoire de Monsieur Bisounours...... Et je vous promets que celui là aussi il envoie du lourd.... 

Stay tuned.... 

Capucine 

Posté par Capucine_2_O à 19:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

11 mai 2017

Le ghosting

Grâce à tinder j'ai fait tout un tas de découvertes, certaine sparticulièrement désagréables, d'autres plus sympathiques.... Des mecs bien, des mecs vraiment moins bien... Je ne sais pas vraiment pourquoi je continue à y aller... Disons que ma vie est quelque peu trop compliquée pour rencontrer quelqu'un dans la vraie vie ou que je n'ai tout simplement pas l'envie de me mouiller. 

Bref toujours est il qu'après ces péripéties sentimentales, je n'emploierais pas le terme amoureuse même si dans mon cas souvent mon coeur s'enflamme, je me disais que ça n'était peut être pas pour moi, ou simplement ce n'était pas le moment. 

Mais même si je savais que je cherchais peut être l'impossible, je continuais à liker et matcher. 

Et c'est là que j'ai fait la connaissance de la chenille.... Bien entendu ça n'est pas une vraie chenille mais il était selon lui la chenille qui allait me transformer en papillon..... Métaphore douteuse pas du tout ...... Quel dommage que j'ai effacé la totalité de nos échanges parce que franchement je vous aurais fait un petit copié collé pour vous donner un aperçu. 

Faut aussi que je vous dise que dans mes réglages j'avais paramétré jusqu'à 80 km de chez moi, oui je préfére quand même choper en dehors de mon périmétre de vie quotidienne au moins si ça foire pas de risque de tomber sur un "ex" au détour de mon café préféré. 

Donc monsieur Chenille est kiné de sa profession (aurais je un léger faible pour le corps médical???), et vit à Fréjus.... Toujours le même schéma de départ sur l'appli (pourquoi changer une méthode qui a fait ses preuves.....), on discute, le feeling passe très bien (en même temps s'il ne passait pas je crois que je nexterais direct). Il me suggére de passer à l'étape sms... 

Elément important (ou pas) dans l'histoire j'ai matché le même jour avec un autre mec option je vis comme un ermite détaché de toute chose matérielle mais plutôt pas mal. 

Voilà donc que je discute avec les deux, sans engagement histoire de mieux connaître les personnages. Je dois quand même avouer une nette préférence pour la chenille.... La chenille est gentille, attentionnée, et même me fait rire.. Comment ça il ne m'en faut pas beaucoup???? 

Donc la chenille comme je disais est même prévenante, m'appelle souvent, dans la journée, le soir, m'explique qu'elle est divorcé avec une petite fille. Jusque là tout est ok. 

L'ermite en paralélle aimerait bien me renconter. L'ermite est entreprenant et à de la suite dans les idée à tel point que lorsque je suis allée passer la journée à cannes chez ma douce, il m'a rejoint à cannes pour faire le trajet retour avec moi juste pour discuter et qu'on fasse connaissance (autre précision ,non parce que si je veux votre avis il faut quand même que vous ayez tous les éléments en main, il vit à Nice... Il s'est donc fait nice-cannes-chez moi-chez moi- nice juste pour voir mon joli minois en vrai comme il m'avait dit. ) 

Pas de bisou, rien, juste un trajet sympa à discuter de tout et de rien. Je reste d'ailleurs impressionnée par la propension des mecs à parler de leur vie privée voire même très privée à une nenette rencontréé 15 jours avant. 

On arrive à la gare, on se quitte là, on échange quelques sms, me confie qu'il me trouve vraiment craquante.... Et que tout lui plait chez moi. On était un jeudi soir.... Moi je suis plus sur la réserve j'avoue que la chenille me trotte en tête, qu'il sait me parler (moi et ma faiblesse pour le smots bien dits....) et qu'il me fait craquer. 

Le vendredi, grosse journée, tête à rien, migraine d'enfer... Pas de nouvelle de l'ermite..... Qui d'ailleurs ne donnera plus de nouvelles... Mais je ne me pose pas de question à ce moment là.. 

La chenille, elle est toujours là... On décide donc de se voir le dimanche qui arrive... Rappelez vous on est vendredi... J'organise la journée du dimanche (ben oui j'allais pas aller à un rencard avec un nain...). 

Le samedi matin la chenille m'envoie très tôt le matin des photos qu'il a fait car la chenille est adepte de photos.. La journée se poursuit toujours sans encombre.. C'est que justement je commence à les avoir les papillons le ventre... Foutue chenille..... A attendre ses messages, à sourire niaisement quand il m'appelle... Bref le coeur de fouine est en action.... 

Discussion du samedi soir... "J'ai hâte de te voir, j'ai un très bon feeling, je suis sûr que ça va bien marcher entre nous...." Confirmation du rendez vous le lendemain à 14h30. 

Le lendemain matin, j'envoie un sms mais lemessage part en vert.. Ce détail a de l'importance car la chenille a un iphone et donc je savais quand les messages étaient lus. 

Bon ok il est 9h, peut être un peu tôt, ou portable éteint bref je ne m'interroge pas. A 11h toujours rien.... Je décide donc d'envoyer un message sur whatsapp (ha la magie des appli de discussions, la magie de la technologie.... Ou tu sais quand ton contact lit ton message et t'ignore royalement...). Là je vois que mon message est dans l'ordre distribué puis lu............... Et là.....................

Le profil de la chenille sur whatsapp disparait........... Comprenez par là que la gentille chenille m'avait tout bonnement bloquée!!! Oui Oui à 40 ans passés la chenille te bloque.... 

Donc je n'avais plus aucun moyen de contacter la bestiole...... 

Et c'est comme ça que j'ai découvert ce qu'était le ghosting ou action de disparaître comme ça sans laisser de trace, comme si l'histoire n'avait jamais existé. 

Deux ou trois hypothèses m'ont traversé l'esprit, une fois bien sûr que j'avais réalisé que oui oui j'avais bel et bien été bloqué par un #connard 

1) La chenille et l'ermite se connaissaient et se sont rendus compte qu'ils draguaient la même meuf..... Ils ont donc disparu à tour de rôle.. (moi perso vicieuse  connasse comme je suis je serais allée au rendez vous mais j'aurai confronté le mec faut croire que mon esprit pervers va parfois trop loin) 

2) La chenille n'était pas vraiment célibataire et s'est faite gaulée par son officielle (sauf qu'aujourd'hui cette hypothèse ne tient plus puisqu'hier j'ai vu le profil de la chenille sur tinder)

3) La chenille n'est pas pourvu de couille et hélas c'est moi qui en ai fait les frais.... La chenille n'a tellement pas de couille qu'elle n'a pas su/pu dire que finalement elle avait changé d'avis et c'était tellement plus courageux de me bloquer/ disparaître/ faire le mort...... 

A vos hypothèses........... 

 

 

chenille

Posté par Capucine_2_O à 18:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2017

Eternelle insatisfaite

Je ne suis pas uniquement en chat noir en matière de rencontre amoureuse. Il arrive que parfois je rencontre un mec bien, qui se confirme être bien même après un ou deux rencards. Comme ça a été le cas avec M. 

Toujours rencontré sur Tinder, M me plait, visiblement je lui plais aussi. Logiquement on se rencontre et je passe (et lui aussi important quand même) une très agréable soirée. Pas de temps mort, on discute (en anglais s'il vous plait), on rit bref la date quasi parfaite. 

Pourquoi quasi alors? Tout simplement parce que je deviens méfiante. Il y a de quoi me direz vous. Mais comme le premier rendez vous s'est très bien passé (presque au delà de ce que j'espérais) je décide d'être cash et de lui demander directement s'il a envie qu'on se revoit....

Sans trop de surprise, il dit oui... Donc on se revoit.... Diner, soirée tranquile, me propose de dormir chez lui... Ok j'accepte...

Tout se passe bien, et même tout se passe trop bien....

Et c'est là justement que le problème se trouve...... Il est gentil, mignon, poli, gentleman (oui parce qu ele connard a en règle général des oursins dans les poches ) je n'ai rien à redire....... Il est limite trop gentil. Et je retombe sur le paradoxe de la pub ricoré à quelque chose près.

Je pourrais me satisfaire de cette gentille histoire qui ne menace pas mon petit coeur de fouine puisque je sens bien qu'il n'y a aucun risque que je tombe amoureuse. Et pourtant c'est bien ce que je cherche non? Tomber amoureuse, refaire ma vie, vivre une belle histoire et si possible avec un mec bien. Alors pourqupoi quand justement un mec bien se présente, je n'apprècies pas?  

Parce que justement à la longue je me suis tellement blindée et tellement habituée à ne rencontrer que des mecs qui vont soit me mentir soit me faire souffrir (et souvent les deux tant quà faire) que je ne prends même pas la peine de donner sa chance à un gentil garçon. 

Parce qu'au fond je préfère peut être les bad boys au risque de souffrir. Parce que j'ai enregistré dans mon inconscient pas si inconscient que ça que je ne méritais pas mieux... Attention ça n'est pas un billet pour recevoir en retour des commentaire sme disant "mais si t'es une fille bien, bien sur que tu mérites mieux". J'ai grandi je crois qu'il est surtout tant que je m'émancipe de ce qu'on pense de moi que ce soit bon ou mauvais car j'attache une trop grande importance au jugement des autres (sans pour autant être narcissique). 

Et l'éternelle insatisfaite que je suis est peut être au fond une gamine trop gatée, qui veut ce qu'elle n'a pas et qui quand finalement elle l'obtient n'en veut plus.....

Ce que je sais c'est que je ne préfére pas les connards mais juste les gens pas trop lisses, si possible avec des failles.... Du genre de celui qui saura voir les miennes et les acceptera... Voir même qui les aimera... 

Est ce que j'ai revu M? Oui ...... 

 

Posté par Capucine_2_O à 19:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 mai 2017

Dis moi ton prénom je te dirais quel connard tu es..

Je suis convaincue que certains prénoms sont plus déterminants que d'autres. Prenez par exemple une nenette qui s'appelle Shana, elle a plus de chance de finir dans une téléréalité à montrer son cul qu'à fair ele barreau et devenir une grande avocate (même si concrétement rien ne l'en empêche on est bien d'accord.).

Et bien de la même façon (et c'est prouvé scientifiquement c'est même un article sur auféminin c'est dire la teneur hautement tangible de la chose) certains prénoms masculins sont potentiellement de bons connards.

Parmi eux et ça s'est vérifié pour moi, il y a les julien.......... J'en ai eu deux et comment dire que maintenant je sélectionne. Je sélectionnais déjà du genre le mec qui a le même prénom que mes nains parce que je me vois mal en plein ébat crier "oh oui xxxxxx prends moi plus fort" il y a de quoi être refroidie directe. 

Donc voilà ti pas que je rencontre deux julien. Le premier aurait dû m'amener à me méfier du deuxième mais que voulez vous je suis partisane du "il faut laisser sa chance au produit"

Allez je vous livre les deux spécimens....

Julien 1 Il présentait plutôt bien (toujours sur tinder.... à force je me dis que je devrais changer de terrain de jeu ça serait peut être moins risqué), bonne tranche d'âge, bonne situation (vérifié grâce à l'ami google..). On se fixe rdv sur le port de st cyr. Mec sympa, de l'humour, comme sur sa photo (et ça c'est aussi un truc sympa sur tinder quand les photos ne sont pas/plus d'actualités ou pas les leurs).  

On passe un moment sympa. On discute quelques jours par sms. Je lui propose un déjeuner chez moi (j'en étais un peu à mes débuts sur tinder hein, lui c'est avant Voldemort je n'avais pas encore fait mes armes, je crois même que c'était avant William je vais finir par être obligée de remplir un tableau excel si je veux être chronologique....). 

Il accepte (ben oui hein il allait pas refuser le bougre). Naïve je prépare un truc à grignoter.. Sur le papier le mec est en plein divorce, en pleine cohabitation avec sa future ex femme. Naïve j'étais je vous dit. Et encore plus puisque le mec ne cherche pas qu'un plan cul. Parfait. 

Donc le mec arrive chez moi, à la bourre humm déjà ça partait mal mais ok. Ensuite il arrive mais les mains vides ok même pas une bouteille de vin, un micro bouquet de fleurs genre 3 marguerites arrachées sur le parking. Que dalle. J'aurais du flairer le piège à ce moment là. 

On discute, on se rapproche.. Le mec m'embrasse ou plutôt me bouffe la bouche..... Là aussi mes capteurs auraient du s'affoler parce que le mec s'il baise comme il embrasse j'allais être bonne pour un second round en solo sous ma couette........

On atterit dans mon lit ... Allez je suis généreuse disons 10 minutes chrono plus tard affair epliée......... pour lui uniquement parce que moi je ne devais pas être dans le même train que lui..

Bilan pour le moment le mec embrasse mal/ baise mal. Et pas beaucoup de savoir vivre. Mais l'apothéose arrive les filles........

Il me demande s'il peut prendre une douche... Bon au moins il est propre. Ok je lui donne une serviette, lui indique la salle de bain et vais me faire un café. J'ai au moins la décence d'attendre qu'il soit parti pour finir ce qu'il a à peine commencé. 

Et là.................. Tout en se rhabillant je l'entends dire "non c'est pas vrai....." l'air embêté... Mais que se passe-t-il donc mon biquet???? Il me montre furtivement son portable et me dit "regarde ce que je viens de recevoir de mon ex (pas si ex que ça hein) .. Le petit est malade". Il faut que j'y aille.... Vraiment je suis désolé tu ne m'en veux pas hein (avec la tête de chien battu), je t'appelle vite.........

Bien sûr vous vous en doutez je n'ai jamais plus eu de nouvelles... Certes je n'ai pas perdu au change mais je venais d'expérimenter mon premier connard.... 

Julien 2  toujours rencontré sur tinder.... On discute, le feeling passe bien. Echange de numéro (oui j'ai depuis gagné en expérience et au pire je peux toujours le bloquer si vraiment pénible). 

Donc discussion par sms, compliments, me dit que je suis jolie, jolis yeux, jolie bouche.... Le package habituel. Attention je ne suis pas blasée j'apprécie les compliments hein. Mais j'attendais le moment où il allait me sortir que ma bouche lui donnait furieusement envie d'une pipe. Et que vu la dite bouche je devais faire ça particuliérement bien. 

Je m'attendais à ça mais j'ai été déçue...... Et vous aussi je le sens... Mais alors pourquoi est-il dans le classement connard?? Et bien tout simplement parce qu'un beau matin (précision de taille ou pas..... on ne s'était pas encore rencontré en vrai..... ) il me demande comment je vais (jusque là tout va bien), me demande ce que je fais (jusque là tout va toujours bien). Je lui réponds que je bulle car jour off. Polie je lui retourne la question........ 

Roulement de tambour....... Il me réponds qu'il se branle..... Heu WTF????? Are u sérious????? Et comme il fallait bien me prouver ses dires....... J'ai reçu une vidéo oui oui en pleine action. 

Je suis loin d'être pudique, et plutôt à l'aise niveau sexe mais là j'avoue que sa bite au petit déjeuner comment dire....... Oui mais non. 

Pour le coup moi ça m'a plutôt refroidie (décidément) même s'il m'a demandé si ça me plaisait. Je ne sais toujours pas s'il parlait de son engin ou de la vidéo... Et je ne le saurais jamais. J'ai coupé court. 

On dit pourtant jamais deux sans trois mais je ne suis pas sure d'avoir envie de vérifier si l'adage est vrai........

Please next one..... Stay tuned 

Posté par Capucine_2_O à 19:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

07 mai 2017

Maudite ricoré

Berçée comme toutes les filles au mythe du prince charmant sauf que voilà le prince charmant n'existe qu'au rayon biscuit du supermarché. 

Et d'un autre côté moi mon modèle c'est une mère qui gère tout, toute seule. Sauf que j'aurais bien voulu que le prince charmant existe. J'y ai cru, ça vous le savez déjà. Le mec idéal, avec qui je passerais toute ma vie, qui m'aimerait avec tous mes défauts et dieu sait que je trouve que j'en ai, même quand j'ai ma tête des mauvais jours... Parait il dixit l'Ex que je l'avais trouvé mais que je voulais voir ailleurs si l'herbe était plus verte. 

Si les choses étaient aussi simple ça se saurait et il n'y aurait pas autant de séparations et de divorces. 

Et aujourd'hui je veux quoi?? Parce qu'à enchaîner les rencontres je me demande ce que je veux vraiment.... Et c'est là qu ecette putain de ricoré entre en jeu.... Vous vous souvenez de cette pub ppur ricoré avec la jolie petite famille parfaite, qui déjeune ensemble... Ben c'est ça que je voulais moi.. Les enfants qui sautent dans le lit le dimanche matin sauf qu'il fallait pas que les enfants viennent, il fallait même surtout bien fermer les portes et tout cloisonner. 

Aujourd'hui je veux tout et son contraire....... Je veux l'éphémére et la durée, en me disant que si je choisis qui je vois et avec qui je couche je vais peut être moins souffrir. Mais la princesse qui sommeille en moi rêve encore au prince charmant, à celui qui m'aimera .... Mais la connasse, elle, elle n'y croit plus.

La connasse elle veut sa liberté mais qui rime aussi avec dimanche soir déprime dans son lit toute seule. Elle veut sortir quand ça lui chante, faire à manger quand ça lui chante et ne pas avoir de compte à rendre.

J'ai beau dire que la vie de couple très peu pour moi, que j'ai donné, je ne sais pas si je serais prête à replonger. Mais le "célibat" a ses revers aussi.. La solitude en est la pire expression. Parce que passée l'euphorie de la séparation où on se retrouve enfin seule et ou clairement on savoure cette solitude, après elle pèse. Et elle pèse même très lourd. Je ne connais aucune meuf célibataire qui me dise "youpi je suis trop contente d'être seule dans mon lit". Alors oui je pourrais faire le choix d'avoir un mec dans mon lit mais le jour où justement j'en mets un dans mon lit et donc potentiellement dans la vie de mes nains c'est que çe sera le bon.... Et celui là je ne sais vraiment pas où il est. 

Bref je veux m'éclater sans m'engager et en même temps m'endormir dans les bras de mon mec toutes les nuits........... 

Posté par Capucine_2_O à 19:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :