Capucine 2.0

16 juin 2017

Avant....

Avant de commencer sachez que j'adore mes enfants... Je les aime, je les ai voulu tous les deux mais avant c'était bien aussi. Avant quand j'avais pas d'enfants et donc pas vraiment de contraintes. 

Tiens prenez par exemple les week-ends.... Ben quand j'avais pas d'enfant je sortais jusqu'à point d'heure (paye ton expression de vieille) je dormais quelques heures et j'étais prête à remettre ça alors que maintenant même faire Kho Lanta me parait dix fois plus simple que de m'organiser une sortie un samedi soir. Ok j'aurai pu me faciliter la vie et n'avoir qu'un seul papa pour mes deux affreux mais que voulez vous.... Moi j'aime la vie quand c'est compliqué..... 

Autre exemple la plage...... ça je crois que c'est le meilleur exemple de avant/après vous savez un peu comme les comptes de fitgirl sur ig qui vous font des photos comparatives à vous faire décéder de dépression. 

La photo avant après de la plage ça pourrait être mon mini sac avec juste une serviette (éventuellement une bouteille d'eau surtout si j'étais sortie la veille et que comme j'avais bu il fallait bien se réhydrater), une bouteille de monoï (oui je sais c'est pas bien cancer de la peau vieillissement cutané toussa toussa mais à 20 ans on y pense pas vraiment) et un journal. Léger donc voir très léger le nécessaire de plage. 

Alors qu'aujourd'hui on dirait que je pars en expédition (même les aventuriers de kho lanta, encore eux, sont moins chargés que moi). Parce que, quand tu deviens mère, le soleil tu sais qu'il est méchant. Et si pour ta peau à toi tu t'en fous encore un peu (enfin quand tu n'as pas encore 35 ans et que les rides ne te gênent pas encore), pour celle de ton affreux tu y fais gaffe. Donc tu as (liste non exhaustive mais fortement recommandée par tous les bons magazines soucieux du bien être de ton enfant) le chapeau, la crème solaire indice 50, le tee shirt anti uv, le parasol (bon si ti veux éviter la loose complète tu évite quand même le parasol ricard sous peine de passer pour une mère alcoolique....) l'eau, que tu auras mis au congel la vieille pour que ça soit bien frais, les brassards (voyants les brassards si possible car comme tout le monde achète les siens chez Décathlon (à fond la forme ne me remerciez pas c'est cadeau) il faudrait pas confondre la chair de ta chair avec le petit jean kevin qui tente de noyer sa petit soeur. Et bien sûr  les jouets....... 

Ha les jouets sur la plage!!!!!! Faudra m'expliquer la capacité des enfants à disperser leurs jouets aux 4 coins de la plage....... Et comme tous les gamins ont en général les mêmes jouets ben forcément au moment d eremballer tu te retrouves à te disputer avec deux autre sfamilles une pelle bleue que tu sais pas si c'est celle de ton affreux ou celle du voisin..... 

Parlons en du voisin tiens...... Le voisin est souvent un touriste qui parce qu'il est en vacances pense que toi aussi tu as envie de bouffer du sable toute la journée alors que tu aimerais juste pouvoir profiter de quelques heures  minutes de tranquilité parce que ton affreux avec son short de bain orange vif (c'est du vécu je précise comme tout le reste remarquez) tu le repères facilement. Mais non le voisin il a pas pigé le concept d'espace vital (tiens c'est comme ça que j'ai expliqué à mes élèves l'invasion de la pologne en 39, oui on s'adapte de nos jours). Non lui il a envie presque de faire serviette commune....... 

Quand t'avais pas d'enfant tu t'en foutais, tu regardais les gens avec enfant et sable avec un petit sourire en coin..... Même tu allais à la plage aux heures ou quand tu es une bonne mère tu ne vas pas à la plage et donc tu étais peinarde sur ta serviette...... Tu t'étales, tu sors ton magazine et tu lézardes.... Tu dragouilles derrière tes lunettes de soleil...... L'enfant lui t'empêches un peu de draguer car il a absolument besoin de toi pour fair eun château de sable. Château qu'il détruira bien sûr, après que tu l'ai fait toi seule la plupart du temps..... 

Un autre truc qui était quand même mieux avant....... Les grass mat... C'est à dire que si tu as du bol comprends par là que ton gamin est bien programmé tu peux espèrer en refaire des grass mat après quelques mois. Mais si ton modèle est comme le mien, qui se réveille dès qu'il aperçoit un micro rayon de soleil ben la grass mat tu te la mets là où je pense..... Et la grass mat devient presque plus difficile à avoir que la soirée du samedi soir. 9a devient un peu comme le graal tu vois.... Tu sais que ça existe puisque tu y as déjà gouté mais tu sais franchement plus à quoi ça ressemble. Alors oui j'en entends qui disent que quand t'as pas, par bonheur, ton gamin t'as quà en profiter pour te coucher tôt et rattraper ton sommeil en retard. Mais là je dis NON!!!!!!! Car si en plus je ne saute pas sur l'occasion de sortir quand j'ai pas mon gosse mais j'ai la vie sociale d'une religieuse qui a fait voeu de chasteté et de silence. Et moi je parle et en plus je veux jouir...... 

Je n'aborderais pas le sujet de l'orgasme qui comme la vie sociale se rarifie surtout quand tu es solo....... 

Alors ok j'aime mes gosses, ils me font des calins mais les cheveux blancs c'est eux, les rides c'est eux aussi. Et tout ça on te le dit pas quand tu décides de te reproduire..... 

Alors chez toi aussi c'était mieux avant??? 

Posté par Capucine_2_O à 19:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]


09 juin 2017

Prête à tout??

Ce soir je suis allée chez mon buraliste pour moutonner un peu comme la moitiè de la planète instagram. C'est l'inconvénient des réseaux sociaux... C'est une mine de tentations, tentation dont le plus souvent tu n'as pas franchement voir pas du tout besoin. Maiiiiiiis t'es intimement convaincue que tu en as besoin (vous voyez j'ai récupéré mon cerveau de meuf). 

Et donc j'étais en grande discussion avec mon buraliste. Qui vend aussi des petits jeux à gratter.... Haaaaaaaa l'effervescence et l'adrénaline de se dire "si ça se trouve vais gagner gros et pouvoir me payer des putain de vacances de luxe que bien entendu j'étalerais sur le dit réseau social........" (oui oui c'set comme ça que ça se passe hein faut bien le reconnaître). 

Je lui dis donc "tiens et si je vérifiais l'adage heureux au jeu malheureux en amour". Parce que comment dire suis un vrai chat noir niveau love, plus poissarde que moi tu meurs (encore que certaines copines diraient qu'elles me battent à ce niveau là pas vrai la fééniasse!!). 

Et là à mon gentil buraliste (marié, la cinquantaine donc pas potentiellement une proie) que si on regarde bien il ne reste plus grand chose sur le marché du mec..... Car quand on cherche un mec bien, comprennez célibataire hein mais VRAIMENT célibaraire pas juste le genre qui enlève son alliance pour pêcho la meuf désespérée (et encore bientôt ce tric ici sur la côte ça va plus fonctionné rapport à la marque de bronzage de l'alliance), on se rend vite compte qu'on a le choix plutôt restreint. 

Soit le mec à 20 ans et même si ça peut être fun l'été ben l'hiver heu on déchante vite...... Soit on a le mec de plus de 50 ans. Et c'est là qu'intervient ma réflexion..... Prête à tout???? Pour se maquer? Avec un mec de 10/15 voir 20 ans de plus que moi???? 

Ironiquement je lui disais boon j'ai élargi mon terrain de chasse, entre St tropez et Cannes où le mec est friqué. Car quitte à être avec un mec plus vieux ben autant qu'il y ait quelques avantages..... Sauf que le monsieur me répond que malheureusement je me fais surclasser par des meufs de 20 ans et hélas il n'a pas tort. Car le vieux friqué ben il préfére la pouffe meuf jeune et tant pis si elle est totalement creuse. 

Parce que oui moi je lui rétorquais qu'au moins je n'étais pas en plastique et que j'en avais (un peu) dans la tête et que j'étais donc capable de tenir une discussion....... 

Sa réponse........... Implacable........... Le vieux riche ben il a pas envie de faire la discussion...... 

Alors finalement je me suis dit que non je n'étais pas prête à tout loin de là..... Que je préférais (pour le moment car il fait beau, chaud, que les jours rallonges et que les soirées apèros avec les copines se profilent à l'horizon.... Non je rigole même cet hiver je dirais pareil j'ai une super couette en plume d'abord) largement être seule que mal accompagnée ou pour de très mauvais raisons. Je laisse ça aux michtos........ 

Posté par Capucine_2_O à 19:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 juin 2017

On a toutes.....

On a toutes un bon pote (attention je ne parle pas du BFF, si vous arrivez je vous invite à lire deux articles en arrière pour savoir ce qu'est le BFF), avec qui on délire plus ou moins, qui nous draguouille plus ou moins (d'ailleurs dans mon cas plus que moins) et avec qui un jour ça a ou ça va déraper. 

Sauf que malheureuse il ne faut surtout pas que ça dérape. 

Pour illustrer mes propos je vous raconte... Je vais juste modifier un détail ou deux..... Ou pas..... L'avantage quand on est prof, ou désavantage car c'est pas toujours folichon, c'est qu'on a des journées pégagogiques de formation où en gros on t'apprend à être un meilleur enseignant (main sur le coeur). Et en général dans ces journées ben tu retrouve toujours les mêmes têtes. Ceux que tu voyais quand tu étais stagiaire, ceux qui ont été titularisés en même temps que toi. Forcément ça crée des liens mais pas ceux que vous croyez. 

Tu sympathises toujours avec une ou deux personnes. Et lors d'une de ces merveilleuses journées j'ai retrouvé un pote de formation...... On papote.... Comment tu vas? Quelle classe t'as? Bref la routine entre prof (non on ne se plaint pas de pas avoir assez de vacances par contre oui on compare nos pires élèves). 

Toujours est-il que le pote me propose de se prendre un verre mais hors formation. En pleine bérézina de Voldemort ben moi j'accepte.... Bon pas le soir même hein rapport à mon organisation quasi militaire de gestion de vie privée (qui d'ailleurs n'a de privée que le nom vu le peu de créneau totally free kids dont je dispose mais ça c'est un autre sujet autrement appelé comment mon ex m'empêche d'avoir une vie sociale ou sexuelle si vous préférez). 

On programme, on s'organise enfin surtout moi vu que lui il est célibataire et sans enfant..... Comme j'ai bien géré les choses j'ai une soirée compléte de dispo entendez par là même la nuit!!!! Même si clairement de mon côté l'objectif n'était pas de  passer la nuit avec lui. L'hypothèse d'une grasse mat quand on est maman solo a parfois autant de charme qu'un orgasme c'est vous dire... 

On se retrouve chez lui (je suis une grande fille j'ai mis un jean troué des stan et un pull à priori je risque pas grand chose et je suis même pas raccord niveau dessous donc très clairement suis pas en mode baise). 

On boit un verre, du coca pour moi, pas grand risque là non plus que ça dérape. Mais je sens bien que si je dis oui il dit pas non.... En même temps c'est comme ça depuis un petit moment..... 

Qu'est ce qui fait que ça dérape alors???? Alors qu'à aucun moment je ne me vois au lit avec lui??? Justement tout est là.... Je vais pas la jouer hypocrite et faire genre je suis une frêle demoiselle.... 

J'ai bien vu que je lui plaisais au pote et que si je voulais il y avait moyen de passer à autre chose. Et très honnêtement nous, mon ego malmené et moi, avions besoin de nous rassurer. Je sais c'est pas bien. Le pire n'étant pas l'idée en elle-même mais plutôt le deuxième effet kisscool de l'acte. 

La chose se passe, c'est pas mal.... Forcément quand t'as pas la tête à ce que tu fais (et c'est valable pour tout pas juste le sexe), ben c'est pas forcément ce que tu attend..... 

Là déjà j'aurai du me dire que je faisais une connerie.... Mais bon un peu de chaleur humaine et de tendresse ne fait pas de mal. Sauf que la connerie c'est de se dire que le mec va sur ce coup là raisonner en mec.... Et pas en fille. Je m'explique. Le pote là, il a passé un bon moment, il a trouvé ça sympa (et peut être même plus) et en toute logique il a envie de me revoir pour remettre ça.... Sauf qu emoi ben après l'affaire me serait bien barrée directe. 

Mais je suis une fille, j'ai un minimum d'éducation et donc du coup on est sorti boire un verre. Chose que j'avais pas prévu, moi mon cerveau est passé ce soir là et juste ce soir là en mode mec. C'est à dire on se voit, on boit un verre on s'envoie en l'air et basta.

Voyez pourquoi il faut surtout pas coucher avec un pote!!!!!! Je n'ai depuis pas du tout recommencer. J'ai pour une fois retenu la leçon......  A part le BFF, les potes c'est fait pour rester des potes.....  

 

Posté par Capucine_2_O à 21:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 juin 2017

C'est beau la technologie......

Quand on est une femme moderne comme moi, car oui je suis moderne et je suis une femme on remercie vraiment la technologie. Parce qu'en tant que maman solo débordée, on bénit le drive par exemple qui me permet de valider mes courses pour les 15 jours bon ok en vrai 10 jours à venir vu les monstres affamés qui me servent d'enfant le tout pendant que tu es dans la salle d'attente de l'orthophoniste. 

Gain de temps fabuleux la technologie.... Oui oui ... sauf quand la technologie se met au service du connard.... 

Et là, la technologie j'ai juste violemment envie de lui dire d'aller se faire foutre.. Bon le ghosting c'est bon je vous ai expliqué le principe mais ça serait bien trop beau que ça s'arrête là. Et comme je sui sune meuf plutôt sympa même si je vire un peu connasse sur les bords et aussi à l'intérieur j'avoue, ben je vais vous dire les autres atouts de la technologie. 

D'ailleurs je pense que la technologie moderne, même si c'est un mot féminin, a été inventée par un mec, je ne vois pas d'autres explications moi. D'ailleurs si vous, vous en avez une, hop un commentaire je suis à votre écoute. 

Donc comme dit plus haut je suis moderne, j'ai donc à ma disposition tout une panoplie de sextoys heu non c'est pas le sujet. Non toute une panoplie d'applis et autres moyens de communiquer version 2.0 à commencer par le légendaire Facebook et sa douce messagerie Messenger. Comme je suis à la pointe de la discussion 21e j'ai aussi whatsapp. J'ai aussi un iphone... Finalement la seule chose que je n'ai pas c'est Twitter et Snapchat (ça j'avais mais ça m'a vite soulé alors j'ai dégagé..... Putain si j'étais capable de faire le même ménage avec mes applis qu'avec le smecs je galérerais peut être moins..... Mais là je m'égare). 

Quel est le point commun entre tous???? Allez je vous laisse un peu chercher quand même............

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Iphone, imessage, whatsapp, messenger.......... Tous ont cette fabuleuse fonction que j'appelerais le je t'ai vu mais je m'en fous (oui je reste polie car il est tard), ou tout simplement le Vu. ET quoi de pire que le vu mais qui reste sans réponse???? Ben à mon sens rien hein, car très clairement le Vu signifie "ok j'ai bien lu ton message mais j'en ai tellement rien à faire de toi que je ne daigne même pas répondre ou alors si vraiment t'es bonne je te répondrais quand j'aurais 5 minutes...... après avoir sorti le chien/ fait la vaisselle/ bu une bière avec mes potes (là vous pouvez mettre un peu ce que vous voulez). 

Alors autant la technologie c'est beau quand il faut que je fasse manger rapidement mes nains autant quand je m'interesse à un mec elle ne me rend pas toujours service la garce...... 

Le deuxième effet du Vu c'est de se demander à quel moment j'ai merdé sachant que j'ai un cerveau de meuf et par conséquent un cerveau qui cogite de manière beaucoup plus tortueuse que les mecs. Eux leur cerveau est plutôt binaire... 

Peut être que j'aurais du dire les choses différement, peut être que j'ai envoyé un message trop tôt, peut être ....... là aussi les possibilités sont multiples alors que NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ce mec est juste un batard rien d'autre. Faut arrêter de me mettre le cerveau en compote car il n'y à rien à comprendre...... 

 

Bon à ce stade si on n'a pas compris que le mec s'en foutait royalement et qu'on y croit encore, on se met à lui trouver mille excuses du genre son portable est déchargé, il est dans un coin où il ne capte pas c'est pour ça qu'il ne peut pas répondre. 

Alors soyons bien clair les meufs..... Les endroits où on capte pas mais alors pas du tout il y en a encore quelques uns et ça serait quand même vachement ballot que le mec convoité soit justement dans l'un de ces endroits. Mais la probabilité est très faible faut bien le dire. 

Quand à l'argument plus de batterie ben là aussi ça tient pas longtemps la route hein. Car au pire son tel est déchargé et dans les 5 heures qui suivent il le recharge et il répond. Et au mieux il est lui aussi moderne et il a un chargeur de secours. 

Mais comme la meuf amoureuse, moi la première, est très conne (oui oui n'ayons pas peur des mots et encore conne je suis gentille mais je ne vais pas quand même m'insulter hein), ben elle va tenter de savoir si "son mec" est toujoirs en vie..............

Et qui on remercie de nouveau?????? LA TECH-NO-LO-GIE!!!!!!! Par quel biais????? Mais le statut ma bonne dame.... Vous savez le "en ligne" sur whatsapp ou messenger, le "vu à 12h34" alors qu'il est 12h35 et que votre message vous l'avez envoyé à 8h32 et qu'il a été lu à 8h34. 

Bref la preuve incontestable que le mec se fout bien de notre gueule. Là deux solutions...... Ramasser les restes de dignités et d'amour propre qui traînent par terre à nos pieds et surtout ne plus rien envoyer. Ou s'abaisser une dernière fois et envoyer un "dernier" message. 

Pourquoi je mets dernier entre guillement?? Parce que souvent on se dit c'est le dernier mais ç ane l'est pas toujours. D'autant que ce dernier message peut être de nature variée. 

Ha oui ça serait tellement simple si un banal "au revoir suffisait".... Laissez moi rire. Mais encore une fois tout dépend de la meuf... Celle qui est orgueilleuse (même si là pour le coup son orgueil ellle l'a oublié au fond de sa culotte surtout si le mec est un bon coup au pieu) va envoyer un message plutôt vengeur. 

Voilà voilà merci dame technologie.... Finalement c'était pas mal quand les téléphones ne faisaient que téléphone, quand toutes ces applis pour communiquer ou t'ignorer n'existaient pas.... Au moins quand on se faisait larguer ça n'était pas par sms....... 

 

 

images

 

Posté par Capucine_2_O à 22:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 juin 2017

Raiponce dans sa tour

Autant parfois certains mecs tu sens bien que c'est des connards autant certaisn donnent parfaitement le change et ne sont pas au sens propre du mot des connards. Mais bon y a quand même du lourd....

J'ai rencontré (toujours pareil) un mec.... Bon feeling, tout comme d'hab je ne vous refais pas le même schéma vous commencez à avoir l'habitude. La seule petite différence et de taille c'est la distance géographique qui nous sépare. Car oui cette fois j'ai fait très très fort.... Pas juste 150km comme avec Voldemort, non non là c'était trop simple. Bagatelle cette fois..... 700km...... 

Mais bon le mec ça ne lui posait pas de problème, il m'a d'ailleurs expliqué dès le début que la distance n'était pas un problème, qu'il y avait le tgv et l'avion.... Ok donc on va vite se voir. 
Bon je suis sensible à des détails, ça aussi vous le savez..... Et là le détail en question c'est sa voix. Ben oui comme on avait juste échangé 2/3 photos, les contacts qu'on avait été plus téléphoniques et très très fréquents. Tous les jours, plusieurs fois par jour. 

Et c'est un peu comme ça que j'ai craqué..... 

Bon je reconnais qu'il y avait 2/3 trucs qui me plaisaient pas follement mais bon quand c'est le début on passe sur les détails..... Sauf que les jours ont défilé et que le monsieur n'était pas vraiment pressé de venir me voir.... Comme je suis gentille (avant que la connasse ne se réveille hein quand même) je lui ai même proposé de venir le voir moi.... 

Trop occupé, pas le bon moment.... Pas trop méfiante, j'ai laissé passer.... Mais là où ça a commencé à chnager c'est avec les beaux jours.... Car on échangeait aussi des photos.. 

Moi je mets des shorts bon pas ras la salle de jeu mais des shorts quand même, et puis aussi des robettes courtes et même des maillots deux pièces (oui moi j'aime que ma couenne elle bronze pas de raison qu'elle reste toute blanche. J'avais aussi secrétement l'espoir qu'elle fonde au soleil mais ça n'a pas fonctionné et c'est un autre débat). 

Et un jour j'ai eu le tort de lui envoyer une photo en short..... OMG qu'est ce que j'avais pas fait!!!! Ma tenue était à l'entendre à la limite de l'indécence, que s'il était mon proviseur il interdirait ce genre de tenue... D'abord c'est quoi ce genre de tenue???? Comme je suis un peu provocante je lui ai donc demandé si à la plage je devais mettre un maillot un pièce (adieu bronzage de couenne) ou même un burkini.... Dans ce cas c'est même adieu bronzage tout court. 

Bon le monsieur s'est calmé... 

Pendant tout ce temps là on ne s'était toujours pas vu hein..... Pas d'envie, pas de rapprochement... Je suis une princesse pûre et asexuée enfermée dans ma tour. 

En fait c'est ça le mec m'a prise pour une princesse, ou pour pénélope qui allait l'attendre indéfiniment.... 

Au début le mec me parlait effectivement comme à une princesse, non même il me disait que j'étais une reine..... La drague à l'ancienne c'est sympa au début mais quand le mec qui est censé être love de toi te dit "prompt rétablissement" quand tu lui dis que tu es malade depuis une semaine ben là ça cloche un peu quand même. 

Sérieusement j'ai eu l'impression d'être propulsée au moyen age avec l'amour courtois. J'ai pas la ceinture de chasteté mais pas loin..... 

Sauf qu'au bout d'un moment ben je suis patiente mais bon moi les paroles paroles (façon dalida et alain delon ne me remerciez pas c'est cadeau) ça va un temps. 

Donc ce qui devait arriver arriva.... Non il n'est pas venu... Remarquez il aurait pu hein, hop un coup d'avion ou de train, c'est pas comme s'il n'y avait pas eu d'occasion... 

Donc ce qui devait arriver arriva, j'ai arrêté de répondre aux messages, il a cessé d'envoyer des messages et j'ai disparu de la circulation.

Pas vraiment un connard donc, mais juste du vent... Et moi le vent comment vous dire j'ai assez à faire avec le mistral. J'ai envie d'un mec, un vrai. Pas vivre avec mais un vrai mec......  

Posté par Capucine_2_O à 22:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]


02 juin 2017

Le BFF

Si vous êtes déjà là depuis quelques articles vous savez déjà ce qu'est le BFF. Si ça n'est pas le cas bougez pas, faites vous un bol de popcorn et je vous explique. 

Le BFF pourrait être le best friend forever sauf que moi j'ai très peu d'ami mec, je n'en ai pour ainsi dire qu'un seul. Je ne crois pas à l'amitiè homme femme.... On pourra me dire que oui ça existe, il y en aura surement pour me le dire en commentaires mais toujours est il que moi j'y crois pas. le côté on est pote à la vie à la mort sans aucune attirance sexuelle laissez moi douter. 

Moi mon BFF c'est plutôt un meilleur ami qui n'hésite pas à vous dire quand vous êtes une vraie chieuse (et maintenant vous me connaissez un peu je suis une chieuse), quand vous vous prenez trop la tête justement à propos d'un mec, qui vous remonte le moral et qui sait quoi dire qur le mec qui vous fait galérer car par définition lui aussi est un mec. Mais là où ça devient quand même vachement plus interressant c'est que le BFF à ma sauce (sans jeu de mot graveleux) et ben on peut (et je dirais même plus on doit) coucher avec. 

Comme je le disais dans le billet précédent, ton BFF il va pas te mentir pour te foutre dans son pieu puisque dans le dit pieu tu y viens toute seule et en plus avec plaisir. Ton BFF il sait exactement ce qui te fait grimper aux rideaux et les conneties à éviter puisque tu lui as déjà raconté tes miséres sentimentales en long, en large et en travers. Même si en général c'est plutot les mecs qui te la font à l'envers mais bref passons sur ce point désagréable du sujet. 

Et là franchement je me dis que le BFF ou best fucking friend ben c'est l'avenir de la femme et pas seulement de la quadra pas complétement desespérée. Car lui il te saute, te fait jouir et te fait rire. C'est plutôt tout benef. Et comme au départ  c'est aussi un pote (un peu plus dans mon cas) il t'a déjà vu sous toutes les coutures. Tu n'es donc pas systématiquement obligée de te pomponner, te lustrer le poil, poil que tu as méthodiquement arraché de la surface de ta peau pour tenter de pas rentrer seule. 

Non lui il t'a déjà vu pleurer, le cheveu en bataille... C'est souvent comme ça que ça dégénére d'ailleurs. Lui il s'en fout que tu ne degaines pas la guepière et les bas résilles pour le séduire (même s'il aime quand même bien ça). Lui tu peux tout lui dire..... 

Le BFF serait -il le dernier accessoire hype à la mode??? Moi en tout cas mon BFF je le kiffe.... Même s'il vit loin, même s'il se livre moins que moi..... Chouchou welcome back home 

Posté par Capucine_2_O à 19:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 juin 2017

L'amour libre

Je sens que déjà rien qu'avec le titre de mon billet je vous ai captivées les filles.... Attention l'amour libre ça ne veut pas dire coucher à droite et à gauche enfin pas pour moi. 

Souvenez vous du monsieur qui avait fait les frais de ma thèorie du baiser..... Il s'avère qu'on s'est revu mais que je pense qu'on ne se reverra pas.. Non pas que je n'ai pas envie car malgrè cet échec du baiser, et au delà de l'aspect purement sexuel de la chose, il m'apportait la dose syndicale de tendresse dont j'ai relativement besoin. Et comme pour le moment je n'envisage ni l'adoption d'une bête à poil (entendez un chien, un chat, un hamster enfin bref toutes ces bestioles qui remuent et qui puent excepté le chat....) j'avais bien envie de continuer à le voir. 

 

Mais alors me direz vous pourquoi cesser de le voir??? Et bien ça ne vient pas de moi... Bon faut que je vous explique. Attention âmes sensibles et vertueuses s'abstenir de continuer à lire, je ne voudrais pas être responsable de la déchéance de vos âmes j'ai déjà bien assez à faire avec la mienne. 

Donc je ne vous ai que partiellement parlé de ce monsieur... On s'est rencontré début d'année et il est resté en filigramme de certaines de mes histoires, présent mais sans être en couple. Disons qu'on se voyait un peu quand on en avait envie et quand on était dispo. 

Notre rencontre a été plutôt sympa, on avait passé une super soirée un peu à se moquer des gens dans un resto, je sais c'est pas bien de se moquer mais bon ce soir là faut bien dire qu'il y avait matière à. Et puis il avait passé (plutôt brillamment )le test du baiser rappelez vous. 

Et pour que vous compreniez bien tout ce monsieur a une conception un peu différente de la mienne des histoires d'amour/ de cul. Mais cela ne me pose pas de problème. Je ne suis ni coincée ni rigide et tant que chacun y trouve son épanouissement pourquoi pas. 

Bref le temps passe, on se voit... Et puis le monsieur a un métier quand même. Et il m'a invité à une soirée où justement il travaillait.Club un peu spécial, toussa toussa. Je lui ai expliqué que je viendrais bien sûr mais pas seule. J'avais aussi déjà parlé de l'ami qui m'accompagnerait. Ami avec qui je couche accessoirement (lui par contre il n'embrasse pas c'est pourtant bien dommage fort heureusement il se rattrape sur le reste.)

Oui je couchais plus ou moins avec deux mecs mais je vous arrête de suite pas en même temps. Bref donc je le préviens que je ne viens pas seule ce qui visiblement ne lui pose pas de problème. D'ailleurs la soirée se passe bien, si l'on met de côté le dj qui passait de la musique suicidaire. J'ai envisagé un instant de me pendre avec ma micro robe mais ça aurait été dommage. 

Monsieur jaloux (puisque d'avis de ma twin c'est ça) venait me voir, me parler, m'embrasser sans que le fait que je sois accompagnée le dérange un seul instant. 

Bon à un moment mon BFF (best fucky friend) et moi on s'est gentimment eclipsé, parce que la musique avait beau être sympa, on avait quand même d'autres projets... Oui on voulait s'envoyer en l'air.... Chose faite. C'est l'avantage du BFF, il te connait par coeur, ne te fait pas de fausses promesses qu'il ne tiendra jamais et n'a pas besoin de vous mentir pour vous sauter car c'est très clairement pour ça que vous vous voyez. 

Bref une fois la chose faite, le monsieur jaloux n'a pas apprécié que son jouet (comprenez moi) lui échappe et a radicalement changé d'attitude. Limite distant, je ne sais même pas pourquoi je dis limite car il est devenu distant. 

Comme il ne m'est pas totalement indifférent, j'ai eu la délicatesse de lui envoyer un message. Et là j'anticipe les remarques qui diraient que si je ne voulais pas qu'il soit distant fallait pas coucher avec un autre. Mais attendez la suite. Ou plutôt certaines précisions.... Lui s'autorisent à voir d'autres filles, je le sais et je l'accepte. 

On a eu un échange bref et rapide par sms. Visiblement on ne voyait pas les choses de la même façon. Je me suis (un peu) excusée car très sincérement je ne pense pas être en tort mais mon intention n'était pas de le blesser. 

Toujours est il que je n'ai plus de nouvelle...... Je ne me demande pas s'il a rencontré quelqu'un car ça ne rentre pas en ligne de compte dans mon jugement. 

Mais je m'interroge... Que s'est il passé? Parce qu'il m'a vu avec un autre s'est il soudainement rendu compte qu'il tenait plus que ce qu'il croyait à moi? A-t-il trouvé désagréable de voir un autre s'occuper de son jouet?? A-t-il eu un accés de jalousie? 

Aucune idée. Et quand bien même pourquoi me refuserait il ce que lui se permet? Visiblement l'amour libre a ses limites. Je ne suis donc pas vraiment experte en la matière et il serait bien d'envisager un bouquin pour expliquer les règles de ce jeu que de plus en plus de mecs pratiques 

Posté par Capucine_2_O à 20:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2017

Call me brigitte

 Actualité oblige, maintenant on ne dit plus être une cougar pour une femme mais faire sa brigitte rapport à notre nouvelle première dame et la différence d'âge entre elle et notre président. 

Et moi aussi en mon temps j'ai fait ma brigitte..... 

Alors aujourd'hui il y a prescription, et la différence d'âge n'était pas aussi importante que chez les macron. Mais le contexte est assez similaire..... 

Ca fait un petit moment que j'enseigne, j'ai d'ailleurs enseigné avant même d'avoir mon diplôme en parallèle de ma maitrise. Et oui avant on passait une maitrise et pas un master. Bref le sujet n'est pas là. J'ai commencé les remplacements quand j'avais 23 ans, j'ai fait une courte pause le temps d'avoir N1. 

Et puis comme j'aime enseigner j'ai repris. N1 était petit, je me suis retrouvée en CFA. Pour celles qui ne connaissent pas c'est carrément différent du système scolaire classique. C'est de l'apprentissage avec des "élèves" très souvent en décrochage mais pas obligatoirement. 

Bref me voilà donc en CFA du bâtiment, histoire de vous poser le contexte. Moi j'avais 24 ans et pour la petite histoire je me souviens encore du premier jour de cours. J'ai commencé le 13 septembre, je suis devant la classe et derrière moi j'entends cool y a une meuf dans la classe. 

Stupeur du jeune homme qui avait dit ça quand il avu que j'ouvrais la classe. 

Précision de taille, j'étais la seule prof femme qui ressemblait à une femme (en jupe pas forcément ras la salle de jeu mais en jupe et déjà en stan), l'autre prof étant plutôt un mix entre maïté et coluche.... Là je sens que vous visualisez la personne. 

En face de moi des élèves de 15 à 25 ans et c'est là que ça se corse.... 

Autre précision de taille, 1 mois après avoir commencé à bosser là bas je me suis retrouvée seule avec N1. Rappelez vous connasse mais avec des principes. 

Je sortais  tous mes we et je rencontrais fréquemment mes élèves en boîte de nuit... Ce qui donnait souvent lieu à des scènes rigolotes le lundi matin car eux me voyaient mais pas moi (merci la vodka pomme....)

Alors non ce n'est pas avec l'un d'eux que j'ai vécu une folle idylle......

Et pourtant..... J'avais bien repéré dans une de mes classes un blondinet (moi qui ne regarde jamais les blonds....) toujours assis au fond de la classe, toujours en train de me fixer et pas souvent en train de bosser. Sauf que le jeune homme en question avait 17 ans presque 18 mais pas encore 18. Et moi j'en avais 25......

Je vous rappelle qu'à cette époque les portables c'était pas comme aujourd'hui. Et même si j'avoue que je n'étais pas insensible à son charme ben il était mineur quoi.... C'était un quoi à me faire virer du bahut voir définitivement radier.. 

Et puis et puis à force de se tourner autour on a fini par se voir un soir... Là j'apprends que Mister D. a une copine, ce qui est plutôt logique mais qu'il va la quitter pour moi. 

J'y crois pas une seconde et je ne suis pas de nature à être la N2, allez savoir pourquoi.... 

Donc on se voit, forcément on se revoit.... en cours. Mais 1) je voulais qu'il soit célibataire et 2) (et c'est le plus important) qu'il soit majeur. C'est vite arrivé.... On s'est vu pour la première fois en Octobre et en novembr eil était majeur... 

Et là le jeu du chat et de la souris a commencé. Le principe de l'alternance c'est qu'il n'était pas tout le temps au cfa mais j'allais faire des visites de stage . Il avait beau être jeune, il n'aimait pas du tout mais alors pas du tout que son maître de stage me reluque et encore moins qu'il lui dise que sa prof pouvait venir quand elle voulait. 

Il fallait bien entendu être prudent et que ça ne se sache pas. Je ne sais d'ailleurs pas comment on a fait pour que jamais personne soit au courant ou qu'on ne se fasse jamais grillé. 

La semaine ou il était au cfa, il dormait chez moi tous les soirs... Il prenait le bus pour me rejoindre. Le matin je le déposais un peu loin pour qu'on arrive pas ensemble. Le seul souci c'est qu'autant lui que moi, on est tombé amoureux. Mais vraiment amoureux. 

A partir de ce moment on a pris des risques.... On se retrouvait dans les couloirs pour s'embrasser, on se matait pendant les cours..... Et oui on a même fait des choses sur mon bureau. Jeune et plutôt doué y avait pas à dire... 

L'année scolaire s'est écoulée comme ça sans souci. On passait nos we ensemble, il avait fait la connaissance de N1. Et puis je me suis détachée, pourquoi je ne sais pas. Toujours est il qu'un accident est venu tout chamboulé.... Je ne m'attendais pas à sa réaction, il a été plus adulte que l'Ex face à la même situation. Mais mes projets n'étaient pas les mêmes que les siens. Il était surement plsu amoureux que moi. 

On a fini par rompre à la fin de l'année scolaire...... Il a pu faire le coq auprès de ses potes car visiblement j'étais plutôt appétissante comme prof... Lui avait réussi à charmer la prof de français. 

Je n'ai plus jamais eu de nouvelles de lui, enfin presque aucune. Je sais par la magie des réseaux sociaux qu'il est marié et qu'il a 3 enfants..... Je pense parfois à lui avec nostalgie et tendresse (surtout quand j'ouvre ma boîte à souveni et que je sors sa photo). 

A cette époque là je n'étais pas encore le chat noir des rencontres.... Et là je me demande à quel moment ça a merdé????? 

Posté par Capucine_2_O à 20:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 mai 2017

Quand la connasse s'amourache

Si vous lisez mes péripéties sentimentales vous savez qu'il m'arrive parfois de tomber amoureuse. 
Et oui la connasse a parfois un petit coeur qui bat.... 

Alors oui moi, mon coeur de pierre, ma méchanceté et mon égoïsme, il nous arrive de tomber amoureux. Et c'est là que tout se complique parce que bien sûr la connasse a tendance à tomber amoureuse du pire connard qui va la faire bien souffrir. 

Sauf que le connard ne se dévoile pas, non il a même tendance à se montrer sous son meilleur jour. Ou en tout cas le jour qui va vous faire succomber. Le pire n'étant pas que c'est un connard, non. Le pire c'est que ses mots visent juste et touchent mes maux.

Je m'amourache facilement mais je tombe peu amoureuse. A l'usage j'ai appris à différencier les deux.

Il y a peu j'ai rencontré MON connard, celui qui allait me faire chavirer, celui qui saurait me parler physiquement et moralement. Je voulais du brulant je n'allais pas être déçue.... Pour être franche avec vous j'ai encore du mal à tirer un trai dessus. Pourtant lui même me dit qu'il n'est pas pour moi, que quoique j'en pense je suis quelqu'un de bien, que je mérite le meilleur c'est à dire pas lui. Mais le probléme c'est que c'est lui que je veux.... Atiya ne me tape pas hein.....

Je suis faible, il a beau partir et revenir inlassablement je ne sais pas lui dire non. Je suis une vraie maso, une vraie névrosée. J'ai toujours cette sensation que plus j'ai mal, plus mon amour est fort. A tort ou à raison aucun idée. Mais plus je souffre plus je me sens vivante.  

Les mecs gentils c'est pas pour moi, je m'ennuie quand on est trop gentil. Remarquez je n'ai tellement pas l'habitude. Un jour je changerais peut être de mode de fonctionnement. 

Revenons à MON connard (en priant pour qu ejamais il n'arrive jusqu'ici il serait capable de se reconnaître). 

Je ne vais pas dire que j'ai l'habitude de me faire draguer mais disons que la drague classique du "tes yeux sont magnifiques et je ne parle même pas de ta bouche" je commence à avoir ma dose. Ne croyez pas que je sois blasée c'est juste que je sais que j'ai de beaux yeux et une bouche qui invite les mecs à imaginer ce qu'ils pourraient faire avec. 

Mon connard, lui, n'est pas tombé dans ce cliché... Non dès les premières secondes j'ai craqué, il a su trouver les mots ce dimanche soir... Pour lutter contre le blues du dimanche soir justement. Et le temps s'est arrêté pendant 2heures. Tellement de similitudes dans nos vies, nos histoires familiales... 

J'étais conquise.... S'en est suivi des jours de discussions, de sms.... De détails mais qui faisaient toute la différence. 

Jusqu'à cette soirée où sur un coup de tête je suis partie chez lui au milieu de la nuit alors que j'étais déjà à une soirée. On ne s'était jamais vu à part en photo.... Est ce qu'on allait autant se plaire en vrai? Est ce que le feeling allait passer?? 

Vous savez déjà que oui parce qu esi ça n'était pas le cas, on se serait pas revu.. Et en effet le match total, il est prévenant, m'embrasse divinement bien (ma théorie fonctionne toujours), et sexuellement c'est whaouuuuuuu. 

Bon ben je suis mal barrée, je sens déjà mon coeur remuer. Je me raisonne, je ne veux pas tomber amoureuse... Je sors de l'histoire V qui m'a abimée... Mais que voulez vous je ne contrôle pas mon coeur l'enfoiré.. 

Les jours passent, les messages reprennent, un petit nom s'installe de ceux que seules mes amies très proches utilisent. Et lui spontanément me le dit. Bon ben là je suis clairement foutue. 

Et voilà qu'il entaille une première fois mon coeur.... Je suis belle, intelligente, douce, sensible, cultivée, attendrissante, attachante (et au lit c'est whaou pour lui aussi) .... Oui mais pas suffisament pour envisager une histoire. Première claque. Je sais j'aurai du fuir mais je n'y arrive pas. Je suis mordue.. Il a beau me faire mal, je suis accro. 

Mais soit... Il ne veut pas continuer alors arrêtons. Ma vie reprends son cours. 

Ca aurait pu s'arrêter là... Ca aurait du... Mais il est revenu. Et moi j'ai replongé, comme une alcoolique ou une droguée j'avais besoin de ma dose. Et ma came c'est lui...... Même encore aujourd'hui ma came c'est lui.

Mais il est tellement sombre, tellement sur que ça ne marchera pas. Les allers retours dans ma vie ont repris, les messages aussi. Et à chaque départ, c'est un nouveau morceau de mon coeur qui tombe.

Mon tatouage aujourd'hui prend tout son sens..... Il n'est pas seulement en origami, il est fait de tous les petits morceaux de mon coeur, ceux que j'ai perdu avec lui.... 

Parce qu'il lit en moi comme dans un vrai livre, parce qu'il connait mieux que moi mes failles. Parce que mon coeur ne vibre vraiment que lorsqu'il est dans ma vie...... 

Un jour peut être je grandirais suffisament pour ne plus me faire de mal, et je rencontrerais celui qui saura m'apaiser. Je regrette juste que ses failles à lui l'empêche de voir ce qui pourrait être entre nous... 

Je n'attends pas de commentaires me disant qu'il est horrible ou ce genre de choses... On est juste mon connard et moi deux âmes abimées qui se sont trouvées. Moi je voulais y croire de toutes mes forces mais pas lui..... 

Posté par Capucine_2_O à 19:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 mai 2017

Match moi si tu peux

Hier j'étais à la plage c'est le gros avantage de vivre au bord de la mer et dieu que ça fait du bien de se prélasser au soleil. 

Bref donc j'étais au soleil et là je vois un mec (avec sa meuf détail qui a son importance ou en tout cas celle qui a l'air d'être sa meuf), sauf qu'à bien y regarder il me semble que le dit mec ben je l'ai déjà vu quelque part. Alors je réfléchis, oui je  vous rappelle que je suis une femme donc même à la plage je suis capable de réfléchir. Donc je disais je réfléchis et je me dis que le visage ne m'est pas inconnu. Bon déjà c'est sur que je n'ai pas couché avec lui je m'en souviendrais. Sa meuf elle par contre ne me dit rien du tout. Et là le déclic!!!!! Forcément c'est sur tinder que je l'ai déjà vu.... 

Ni une ni deux je prends mon portable et je textote cette découverte fabuleuse à la féeniasse. 

Imaginez si on pouvez matcher directement comme ça en live?? J'explique on croise un mec qui nous plait et comme au supermarché on pourrait le scanner et savoir s'il est célibataire, ses antécédents, ses ex, bref toutes ses casseroles..... Bon ok certains seraient débordés d'information mais avouez que ça serait quand même hyper pratique. Un peu comme un code barre ambulant. Parce que parfois on croise des mecs plutôt canons mais voilà il est pas toujours évident d'aborder comme ça cash dans la rue un mec. Au mieux il est séduit par l'audace au pire il est totalement refroidi et prend la fille pour une grosse chaudasse, ce qui n'est bien entendu pas le cas et pas l'objectif non plus. 

On pourrait ainsi draguer en toute discretion et éviter peut être pas mal de déconvenue..... 

Posté par Capucine_2_O à 19:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]